Actu dans le monde / Africa News

  • Accueil
  • Actu dans le monde / Africa News
les aides covid encore en vigueur en Belgique

Comme nous le savons, la Belgique est un Etat comprenant un gouvernement fédéral et des gouvernements régionaux. C’est ainsi que suite au décisions prises pour protéger la population du covid-19 (fermeture de certains secteurs d’activité), différentes mesures ont été prises et sont encore en cours aux différents niveau de pouvoir pour venir en aide aux entreprises et aux indépendants ayant été impactés. même si ces mesures varient d’une région à l’autre.

Au Niveau Fédéral:

Nous avons un prolongement du droit passerelle jusqu’au 30 Juin 2021.

  • Le double droit passerelle de crise pour les indépendants dont l’activité est totalement interrompue en raison d’une mesure prise par une autorité publique pour lutter contre la Covid-19 ;
  • Le droit passerelle de crise pour les indépendants démontrant une baisse de chiffre d’affaires d’au moins 40% le mois qui précède l’introduction de la demande ;
  • Le report du paiement de la cotisation des sociétés pour les indépendants dirigeant d’entreprise ;
  • Les assouplissements temporaires apportées au droit passerelle classique qui comprennent une meilleure accessibilité pour les starters, la possibilité d’un cumul entre le droit passerelle et d’autres revenus de remplacement dans le cadre de la sécurité sociale  jusqu’à un certain plafond et l’amélioration du maintien des droits sociaux durant la période de bénéfice de droit passerelle classique en assimilant pour la pension les trimestres de droit passerelle octroyés pour  les interruptions et les cessations qui ont lieu dans la période du 1er avril 2020 jusqu’au 30 juin 2021 (avec un maximum de 4 trimestres).

Par ailleurs, d’autres mesures ont également été décidées :

  • Le secteur Horeca sera dispensé du paiement de la contribution AFSCA en 2021, comme cela avait été le cas en 2020.
  • Une campagne de prévention sur le burn-out sera organisée à l’attention tant des salariés que des indépendants et des fonctionnaires.

En outre, en collaboration avec le Ministre de l’Economie du Travail Pierre-Yves Dermagne, le dispositif tremplin-indépendant est amélioré pour certaines catégories de travailleurs indépendants qui, suite à la crise Covid-19, sont confrontés à la fermeture obligatoire de leur activité indépendante. Dans ce cas, leur activité complémentaire ne génère en effet plus aucun revenu. L’assuré social qui bénéficie du plan tremplin pourra dès lors solliciter que le montant journalier de son allocation de chômage ne soit plus limité en raison de son activité indépendante s’il prouve que celle-ci est à l’arrêt suite aux mesures Covid-19. De ce fait, il pourra ainsi bénéficier de son allocation de chômage complète telle qu’il l’aurait reçu s’il n’avait pas bénéficié de l’avantage tremplin.

Source: https://www.beci.be/solutions/se-financer/financement-public/news-aides-covid-19-a-bruxelles/

En Région Wallonne:

  • Des indemnités compensatoires pour les ASBL :
    • d’une part, pour les ASBL qui ont connu une baisse du chiffre d’affaires de 60 % au troisième (ou quatrième) trimestre 2020 par rapport au même trimestre en 2019;
    • d’autre part, pour les ASBL des secteurs qui ont été soumis à une fermeture obligatoire (à partir du 19 octobre et du 2 novembre 2020).

→ Délai de demande : jusqu’au 23 mars 2021 inclus.

→ Délai de demande : jusqu’au 9 avril 2021 inclus.

→ Pas encore disponible.

→ Pas encore disponible.

  • Une indemnité pour les indépendants et les entreprises actifs en B2B et qui sont fournisseurs directs des entreprises qui ont dû obligatoirement fermer (ex. brasseurs, blanchisseries liées à l’événementiel, prestataires de services, etc.). Cette aide financière s’élève à 15 % du chiffre d’affaires des trois derniers trimestres 2019, et est plafonnée en fonction de l’importance de la perte du chiffre d’affaires et du nombre d’ETP dans l’entreprise.

→ Pas encore disponible.

  • Une indemnité pour certains secteurs spécifiques (agences de voyages, photographes, secteurs de location de tentes/vaisselle/…, etc.). Les entreprises concernées doivent démontrer une perte du chiffre d’affaires de minimum 50 % au 1er trimestre de l’année 2021 par rapport au même trimestre en 2019. Il s’agit d’une intervention à raison de 15 % du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2019 (plafonnée selon l’importance de la perte du chiffre d’affaires et de la taille de l’entreprise).

→ Pas encore disponible.

  • Une indemnité pour le secteur des autocars dont les véhicules sont à l’arrêt à la suite des mesures restrictives visant les voyages, et les activités récréatives. L’intervention  correspond à 5 % de la valeur d’achat (hors TVA) des autocars immobilisés (max. 25 cars par entreprise), à condition de démontrer une perte du chiffre d’affaires d’au moins 50 %.

→ Pas encore disponible.

En Région Bruxelles-Capitale

→ Délai de demande : jusqu’au 25 mars 2021 inclus.

  • Une prime ‘Tetra’ pour les restaurants et cafés (y compris leurs fournisseurs principaux), les hébergements touristiques (dont les hôtels et les chambres d’hôtes), les entreprises actives dans l’événementiel/la culture/le tourisme, les discothèques, et le secteur du sport. Le montant de l’intervention varie en fonction du nombre d’équivalents temps plein (ETP) de l’entreprise et de l’importance de la baisse du chiffre d’affaires (au moins 40 %) en comparant le 4e trimestre de 2019 avec le 4e trimestre de 2020.

→ Pas encore disponible.

La Région bruxelloise offre encore d’autres types d’aide. Contactez le numéro de téléphone gratuit ‘1819’ ou consultez le site 1819.be pour de plus amples informations. Un soutien psychologique est également à votre disposition via le numéro vert gratuit 0800/20.118 (INASTI).

En Région Flamande:

→ Cette prime n’est pas encore disponible.

Source: https://www.liantis.be/fr/nouvelles/crise-coronavirus-primes-specifiques

 

18 mars 2021 / Par / dans ,
JIF2021: BONNE FÊTE A LA FEMME ET EN PARTICULIER A LA FEMME AFRICAINE
JIF2021: BONNE FÊTE A LA FEMME ET EN PARTICULIER A LA FEMME AFRICAINE.
« Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 » est le thème de la Journée Internationale des FEmmes (JIF 2021).
Ce thème célèbre les incroyables efforts déployés par les femmes et les filles du monde entier pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19. Il s’aligne également sur le thème prioritaire de la 65e session de la Commission de la condition de la femme, « Participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique, élimination de la violence, réalisation de l’égalité des sexes et autonomisation de toutes les femmes et de toutes les filles», ainsi que sur la campagne phare Génération Égalité, qui exige que soit accordé aux femmes le droit de participer au processus décisionnel dans tous les domaines de la vie, qui réclame l’égalité salariale et le partage équitable des tâches familiales et domestiques non rémunérées, et qui appelle à l’élimination de toutes les formes de violence infligées aux femmes et aux filles et à établir des services de santé adaptés à leurs besoins.
Les femmes sont en première ligne face à la crise de Covid-19, en tant que professionnelles de santé, pourvoyeuses de soins, innovatrices, organisatrices communautaires et, pour certaines, en tant que dirigeantes nationales figurant parmi les leaders les plus exemplaires et les plus efficaces dans la lutte contre la pandémie. La crise a mis en évidence l’importance primordiale des contributions des femmes et le fardeau disproportionné qu’elles portent.
8 mars 2021 / Par / dans , , , ,
BULLETIN D’INFORMATION : RÉUNION ZOOM OFFICE DES ÉTRANGERS, AMBASSADE DU CAMEROUN ET ÉTUDIANTS CAMEROUNAIS DU 23 FEVRIER 2021 

BULLETIN D’INFORMATION

: RÉUNION ZOOM OFFICE DES ÉTRANGERS, AMBASSADE DU CAMEROUN ET ÉTUDIANTS CAMEROUNAIS DU 23 FEVRIER 2021

CSS-LEGALIS

LA QUESTION DELA POSSIBILITÉDU CHANGEMENTDE STATUTD’ÉTUDIANT VERS CELUI DETRAVAILLEUR

Ce qu’il faut savoir.

Ce mercredi 23 février 2021 a eu lieu une réunion entre le directeurgénéral de l’Office des étrangers Monsieur Freddy ROOSEMONT,l’ambassadeur du Cameroun en Belgique S.E Monsieur DanielEVINA ABE’E et de nombreux étudiants camerounais.

Cette rencontre a été l’occasion d’évoquer différents points liés auséjour et au parcours académique des étudiants camerounais enBelgique. 

Il y ressort notamment que les étudiants camerounaisreprésentent la première communauté estudiantine en Belgiquedepuis quelques années avec un taux important des demandes devisa avoisinant les ¼ de l’ensemble des demandes de visa étudiantpour la Belgique. 

Pourtant la plupart de ces étudiants une fois sur le territoire netermineraient pas leurs études et ne rentreraient pas auCameroun.

Au cours de la réunion, la question de la possibilité duchangement de statut d’étudiant à travailleur a également étésoulevée et Monsieur ROOSEMONT a déclaré que la Belgiquedevrait dans les prochains mois, mettre sa législation enconformité avec le droit de l’Union européenne et permettre auxétudiants qui ont obtenu leur diplôme de rester sur le territoirependant quelques mois afin de trouver du travail. 

1

DIRECTIVE (UE) 2016/801 DUPARLEMENT EUROPÉEN ET DUCONSEIL DU 11 MAI 2016

Cette possibilité dont bénéficie les étudiants étrangers à lafin de leurs études est consacrée par l’article 25 de ladirective européenne 2016/801 ci-dessus qui organise lesconditions d’entrée et de séjour des étudiants de pays tiersdans les Etats de l’Union européenne.

Suivant les termes de cet article, l’étudiant qui a terminéses études doit pouvoir rester sur le territoire pendant aumoins 9 mois afin d’y rechercher du travail ou de créerune entreprise. 

La Belgique n’avait pas encore transposé cette dispositiondans son droit interne et son application n’était donc passystématique et uniforme sur le territoire. Selon lesdéclarations de Monsieur ROOSEMONT, cela devraitchanger dans les mois à venir.

Toutefois il est important pour les étudiants decomprendre que cette disposition n’induit pas uneautorisation au séjour de façon permanente sur leterritoire belge. 

Si à l’expiration du délai qui sera accordé par la nouvellerèglementation belge, l’étudiant diplômé n’a pas trouvé detravail ni créé une entreprise, il ne pourra plus retournersous statut étudiant et devra donc quitter le territoire.

Relative aux conditions d’entrée et de séjour des ressortissants depays tiers à des fins de recherche, d’études, de formation, devolontariat et de programmes d’échange d’élèves ou de projetséducatifs et de travail au pair

Bon à savoir : 

Pour bénéficier de cettedisposition, l’étudiant devraprouver qu’il dispose desmoyens de subsistancesuffisant pour son séjour sur leterritoire. 

L’article 25 de la Directivelaisse aussi la possibilité auxEtats membres de fixer unniveau minimal de diplôme queles étudiants doivent avoirobtenu pour bénéficier de cettedisposition. 

Les Etats membres pourrontaussi exiger, s’ils le souhaitent,aux étudiants qui aurontbénéficier d’une autorisationde séjour en vue de chercherdu travail ou de créer uneentreprise, de prouver dans undélai de trois mois, qu’ils ontde réelles chances d’êtrerecrutés ou de créer uneentreprise. 

De même, il peut être exigersuivant la Directive, quel’emploi que l’étudiantdiplômé recherche oul’entreprise qu’il entend créer,corresponde au niveaud’études qu’il a accomplies. 

De facto, l’Etat belge enmodifiant sa législation suivantles prescrits de l’article 25 dela Directive pourrait doncvalablement intégrer cesdifférentes conditions. 

Plus d’info : 

www.css-legalis.be 

infos@css-legalis.be 

 

25 février 2021 / 1Commentaire Par / dans ,
L’art de la visualisation ou de l’imagination et la règle des 3 Pourquoi’s et des 3 Risques

L’art de la visualisation ou de l’imagination et la règle des 3 Pourquoi’s et des 3 Risques.

Le Coaching professionnel est une démarche stratégique dans laquelle le Coach invite son Client à se projeter dans 3 , 5, … ans une fois ses objectifs P-SMART réalisés: Que se passera t-il ? Qu’entendra t-il ? Que verra t-il ? Que ressentira t-il ?
Le Coach invitera aussi par ses questions pleine de Sens le client à explorer ses MOTIVATIONS – 3P d’une part et d’autre part le PRIX A PAYER – 3R.
L’intention positive et recherchée est d’engager, de responsabiliser un peu plus son client dans la définition d’un Objectif P-SMART.

Le Lundi prochain, on abordera les Conditions de la formulation d’un Objectif P-SMART !

« Pas de formule, ni de potion magique 🧙‍♀️, si existe une, c’est la vôtre ».

Rendez-vous le Jeudi 20h30 pour votre « Free Session Live with a Coach ». Je me rendrai disponible pour notre partage QUESTIONS / REPONSES.
N’hésitez pas à partager en commentaires …

Bonne semaine de Héros, de Leaders à Vous.

Stratégiquement vôtre.
Hervé
Votre Coach et Ami

N’hésitez pas à commenter et à partager. C’est notre Page. Pour consulter mes Programmes de Coaching: https://hervekuetche.com

Pour réserver un entretien personnel gratuit: https://hervekuetche.com Ma page Linkedin: https://www.linkedin.com/in/hervekuet…

Ma page Facebook: https://www.facebook.com/CoachHerveKu… Ma page Business: https://toussiconsulting.com/

Merci d’avoir regardé ma vidéo. Stratégiquement vôtre.

1 février 2021 / Par / dans , ,
Réouverture des magasins non-essentiels en Belgique et en France

En Belgique, le dernier CNC (Comité National de Concertation: organe qui gère la crise du coronavirus au niveau fédéral de l’Etat) a décidé la réouverture des magasins et commerces non essentiels pour le 1er Décembre 2020, avec un protocole sanitaire bien stricte, tout en précisant que les règles du confinement et le couvre restaient d’application.

Même si les chiffres (nombres de contaminations, d’admissions dans les hôpitaux, de lits occupés en soins intensif, de décès) sont largement à la baisse par rapport à ceux de mi-octobre, les hôpitaux ne sont pas à l’abri des petits rebonds avec une une saturation des unités de soins intensifs.

L’on peut aussi dire que la décision de rouvrir les magasins en Belgique a été influencé par la réouverture des magasins des petits commerces en France car le royaume n’est pas une île.

Voici ce qui a été décidé vendredi dernier en Belgique:

Réouverture des magasins à des conditions strictes

Les magasins non essentiels peuvent rouvrir à partir du 1er décembre 2020. De strictes conditions en matière d’hygiène seront toutefois applicables :

  • le strict respect des règles de base, comme se laver les mains, garder ses distances, porter un masque ;
  • les mesures de prévention doivent être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs y compris le personnel et les fournisseurs ;
  • du gel désinfectant pour les mains doit être disponible à l’entrée ; toute personne qui entre dans le magasin doit se désinfecter les mains ;
  • le personnel reçoit une formation appropriée ;
  • le shopping se fait individuellement avec un adulte par séance de shopping. La compagnie d’enfants jusqu’à l’âge de 18 ans inclus est limitée autant que possible ;
  • une visite de magasin est aussi brève que possible et dure au maximum 30 minutes ;
  • le magasin est également responsable de la gestion de la file d’attente à l’extérieur du magasin. Une surveillance de la clientèle qui attend à l’extérieur du magasin doit être organisée de manière à ce que les règles de distanciation physique soient respectées. L’organisation à l’extérieur du magasin se fait selon les directives des autorités locales

Les conditions portent également sur le nombre maximal de clients par mètre carré de surface accessible :

  • pour les magasins, s’applique la norme d’un client par 10 m² de surface accessible ;
  • les magasins de moins de 20 m² accueillent au maximum 2 clients en même temps, à condition que les règles de distanciation soient respectées ;
  • les grands magasins de plus de 400 m² doivent obligatoirement prévoir un contrôle d’accès ;
  • l’accès aux centres commerciaux, aux rues commerçantes et aux parkings est organisé par les autorités communales compétentes, conformément aux instructions de la ministre de l’Intérieur, de manière à respecter les règles de distanciation, en particulier le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.

Les musées et piscines peuvent ouvrir conformément au protocole de leur secteur.

Période de Noël

Pendant la période de Noël aussi, les règles relatives aux contacts sociaux restent d’application. Dans un souci de bien-être psychosocial, les personnes seules peuvent inviter en même temps leurs deux contacts rapprochés, soit le 24 soit le 25 décembre.

Pour les rassemblements à l’extérieur, la règle des quatre reste applicable.

Le couvre-feu entre 0h00 et 05h00 reste en vigueur, tout comme l’interdiction généralisée de rassemblement. Une interdiction généralisée de vente et de lancement de feu d’artifice est également d’application.

Contrôles renforcés des voyages

Pour les personnes qui ont séjourné plus de 48 heures à l’étranger et séjourneront en Belgique plus de 48 heures, la police mènera des contrôles renforcés :

  • de l’obligation de remplir le Formulaire de Localisation du Passager ;
  • du respect de la quarantaine obligatoire.

L’ensemble des mesures ci-dessus seront en vigueur jusqu’au 15 janvier 2021. Début janvier, une évaluation sera réalisée sur la base des indicateurs médicaux afin de déterminer si un passage à la phase de gestion (voir ci-dessous) est envisageable et pour quels secteurs.

Phase descendante et phase de gestion

Le Comité de concertation a également décidé de travailler en deux phases dans la gestion sanitaire :

  1. une phase descendante pendant laquelle il faut faire baisser au plus vite les chiffres liés aux contaminations par des mesures strictes ;
  2. une phase de gestion où les protocoles par secteur sont en vigueur. Les protocoles sectoriels qui existent en plusieurs versions selon le niveau d’alerte sont donc ramenés à un seul protocole par secteur, qui s’applique pendant la phase de gestion et définit la manière dont il faut se comporter dans une société offrant un niveau de protection suffisant face au coronavirus.

Pour passer de la phase descendante à la phase de gestion, le taux d’incidence devra être à un niveau bas suffisamment longtemps. De plus, les secteurs ne se trouveront pas tous dans la même phase en même temps. Cela dépendra largement du risque épidémiologique que présente le secteur.

Source: https://www.info-coronavirus.be/fr/news/occ-27-11/

Pour rappel, voici le programme de l’assouplissement des mesures de confinements en France:

28 novembre : Allègement du confinement

  • Maintien du système d’attestation dérogatoire pour les déplacements impérieux avec maintien du télétravail quand cela est possible ;
  • Autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 kilomètres et pour une durée maximum de 03h00 ;
  • Autorisation des activités extra-scolaires en plein air ;
  • Ouverture des commerces et services à domicile jusqu’à 21h00 dans le cadre d’un protocole sanitaire strict dont les librairies, les disquaires ou encore les bibliothèques.

15 décembre : Fin du confinement si les conditions sanitaires le permettent (moins de 5000 contaminations par jour)

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés ;
  • Instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 et 31 décembre ;
  • Réouverture des salles de cinéma, théâtres et musées ;
  • Reprise des activités extra-scolaires en intérieur ;
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

20 janvier : Nouvelles ouvertures si les conditions sanitaires le permettent

  • Ouverture des salles de sport et des restaurants ;
  • Reprise des cours en présentiel pour les lycées et si les conditions sanitaires se maintiennent, reprise des cours en présentiel dans les universités 15 jours plus tard ;
  • Possible réouverture des stations de ski courant janvier.

Les déplacements restent donc fortement contraints jusqu’au 15 décembre et l’attestation obligatoire pour toutes les sorties du domicile

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Source: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#:~:text=Instauration%20d’un%20couvre%2Dfeu,rassemblements%20sur%20la%20voie%20publique.

A lire aussi:

Les aides de la Région Bruxelloise pour le secteur Horeca

https://vitrineafricaine.com/covid-19-les-aides-de-la-region-bruxelloise-pour-le-secteur-horeca/

Mesures du gouvernement fédéral belge pour soutenir les entreprises suite au coronavirus

https://vitrineafricaine.com/mesures-du-gouvernement-federal-belge-pour-soutenir-les-entreprises-suite-au-coronavirus/

 

 

 

29 novembre 2020 / Par / dans ,